Sapientia Liber, le livre de la connaissance. Là où les portes de l'ésotérisme et de la Wicca s'ouvrent à vous. Êtes-vous prêt à pousser les portes du Savoir pour en connaître les secrets?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenues à vous!

Que vous soyez curieux/ses, en quête de spiritualité, wiccan/e,
il nous fera un immense plaisir de vous comptez parmi nous
comme nouveaux membres chez SapientiaLiber!

Êtes-vous prêt à poussez les portes?


- L'équipe de Sapientia Liber

Partagez | 
 

 Renier son(ses) pouvoir(s).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pirate
Nouveau/nouvelle


Messages : 2
Age : 22
Localisation : France

MessageSujet: Renier son(ses) pouvoir(s).   Dim 17 Jan - 9:38

Bonjour!

Tout d'abord je me (re)présente, je suis Apprenti (enfin je l'étais fût un temps), intarissable chercheur dans la voie de la Magie avec un grand M. Je souhaiterais vous écrire aujourd'hui de quelque chose qui nous touche tous un jour où l'autre, quelque chose de grave, de sournois, d'incontrôlable lorsque l'on pratique seul comme ça avait été mon cas.
Je veux écrire bien sûr du doute.

Douter de soi et de ses capacités est ce qu'il y a de plus normal, c'est une façon humaine de reprendre pour acquis ce que l'on sait faire, ce que l'on connait mais le doute a un effet pervers. Effectivement, j'ai douté de mes capacités ésotériques, ne sachant pas réellement pourquoi au début, je ne faisais que me voiler la face et éviter de reprendre cette question qui me tordait l'esprit:<<Ai-je réellement un quelconque pouvoir?>>. Cette méthode m'a coûter très cher car plus le temps passait, plus le doute grandissait en moi jusqu'à un jour, éclater.

Je me posais de plus en plus de questions dont je ne pouvais (ou ne voulais) en trouver la réponse. Être chez ses parents n'était pas non plus un facteur favorable lorsqu'on essaye de cacher sa vraie nature pour n'être qu'un <<gentil petit>> aux yeux de ceux-ci. Au fil du temps mon pouvoir se transformait en un amas de conclusions <<scientifiques>> dans mes pensées. Pourquoi ces conclusions? Tout simplement parce que les pouvoirs spirituels ou ésotériques en général sont impalpables, inodore, incolore; en somme, aucun moyen de prouver ma foi.

J'étais descendu bien bas, je vous l'accorde, ce fameux doute avait réussi à détruire mes convictions, ma foi. J'en venais même à me dire que <<je ne courrais plus aucun danger maintenant que je m'en suis éloigné>> en pensant aux esprits. Enfin je voulais écrire cet esprit. Je ne sais toujours pas à l'heure actuelle où je vous écris pourquoi cette chose s'acharnait sur moi, je la sentais m'épier 24h/24 attendant quelque chose, c'était une sensation réellement gênante, j'en devenais presque parano et c'est un très gros facteur sur lequel je me reposais pour renier mes convictions, j'en devenais parano et il ne fallait surtout pas le devenir, l'ésotérisme devenait le mal à mes yeux.

Pourquoi alors suis-je ici pour vous écrire cet article? Pour cette expression: << Chassez le naturel, il reviendra au galop>>. Vous l'aurez compris, malgré le fait d'avoir renier ce que je suis, je n'étais pas moins un homme avec ce quelque chose qu'on a tous en commun sur ce forum, cette fameuse étincelle qui sommeil en nous qu'on nomme le pouvoir. Une bataille s'est alors livrée au sein de mes pensées: d'un côté renier ce que je suis, de l'autre crier à perdre haleine que cette pensée avait tors et qu'elle devait la laisser vivre. Je ne savais plus où j'en étais.

Jusqu'au moment ou, mon père m'a fait comprendre quelque chose, comme-ci il devinait ce que je suis, comme-ci rien n'était secret pour lui. Un soir sans préavis, il a sorti cette phrase en me regardant:<< Les grands esprits peuvent faire des choses qu'on serait incapable de faire, mais très peu de gens le savent, beaucoup ne veulent s'y aventurer par peur ou manque de confiance en soi>>. J'ai toujours eu un doute sur sa vraie nature, mais c'est un autre sujet (que je m'efforce d'élucider!!). Quoi qu'il en soit, j'ai accepter ma part d'ésotérisme après un long cheminement et je reviens ici, aux sources de ce que j'étais en quête de savoir.

La conclusion, vous l'aurez deviner, ne laissez pas le doute vous envahir, essayez de désamorcer cette affreuse bombe avant qu'elle n'enfle en vous, parlez en à vôtre entourage si vous en avez les moyens ou tout simplement sur ce forum! Vous me direz sûrement que douter de sa foi n'est autre qu'abjecte et ridicule et que ça fait de moi quelqu'un sans réelles convictions, croyez le ou non, le doute et la peur de soi peut mener dans des abysses bien plus sombres que la plus sombre pensée que vous pouvez dénicher actuellement en lisant ce texte. Merci d'avoir lu ce pavé et à très bientôt!

Pirate alias Apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
 
Renier son(ses) pouvoir(s).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conflit et jeu de pouvoir
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Le pouvoir des Mandalas d'énergie (Olivier Manitara)
» Les Napoléons et le pouvoir.
» Le pouvoir caché des virus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sapientia Liber :: La Grande Salle :: Questions et Commentaires-
Sauter vers: